Quelques conseils pour entretenir sa véranda

Véritable puis de lumière et modérateur thermique pour votre maison, la véranda est une pièce supplémentaire très appréciée. Pour conserver son bel aspect et augmenter sa longévité, elle nécessite d’être entretenue au même titre que toutes les autres pièces.

Grande véranda en longueur


Pourquoi faut-il entretenir sa véranda ?

La véranda est une pièce dépendante de la météo et particulièrement des fortes pluies. Elle nécessite donc d’être nettoyée une fois par an ou deux fois par an dans les régions pluvieuses.
L’entretien d’une véranda convient de nettoyer différentes pièces : la structure, le vitrage, la toiture ou encore les rails. Cependant, l’entretien sera différent selon le matériel utilisé à la construction.

 

 

Entretenir sa véranda selon la structure

  • Une structure en aluminium

Il s’agit des matériaux les plus faciles à entretenir. Une véranda en aluminium est composée d’une peinture thermolaquée offrant une résistance particulière à toutes impuretés. Le nettoyage à l’eau savonneuse avec un balai télescopique ou un chiffon fera l’affaire. (pas de détergents agressifs pour ne pas dégrader le thermolaquege).

En bord de mer ou en proximité (jusqu’à 8 kms) il faut répéter l’opération de rinçage tous les 3 mois.

Attention de ne jamais approcher le karcher ou autre pression sur les rails de coulissants.

  • Une structure en bois

L’entretien du bois est plus complexe. Il est déconseillé d’utiliser tous produits détergents qui pourraient causer la décoloration du bois. Le nettoyage se fera plutôt avec de l’eau savonneuse. Cependant, il est recommandé d’appliquer tous les trois à quatre ans, une nouvelle couche de lazure de qualité ou de peinture imperméabilisante contre les tâches. Un traitement fongicide est également conseillé pour protéger des insectes et champignons aux alentours des 10 ans.

 

L’entretien des vitrages

Soumis par exemple aux traces de doigts, le vitrage d’une véranda nécessite d’être lavé plus régulièrement. Un chiffon et de l’eau savonneuse suffiront amplement comme pour le nettoyage traditionnel des fenêtres de votre maison.
Sachez qu’il existe des vitrages autonettoyants qui, grâce à leur revêtement spécial, permettent de rester propre plus longtemps qu’un verre ordinaire.

 

L’entretien du toit

Avant toute chose en fonction de l’environnement arboré, il faut veiller à ce que le chéneau soit parfaitement dégagé de toutes accumulations de feuilles afin d’éviter la surcharge du chéneau induit par un mauvais écoulement des descentes d’Eau pluviales de celui-ci.

Un tuyau d’arrosage ou balai éponge permet de retirer la plupart des résidus. Pour ne pas décoller les joints d’étanchéité, éviter tous nettoyeurs haute pression, et rincer toujours du haut de la pente vers le bas.
Si vous observez l’apparition de mousse, utilisez un produit anti-mousse ou de l’eau de javel.

 

L’entretien des rails

Un simple passage d’aspirateur suffira à dépoussiérer vos rails. Attention à ne pas freiner le système des glissières en négligeant cette partie.

 

Serrures des ouvrants

Un graissage avec de la graisse blanche pulvérisée une fois tous les ans suffira. Attention ne jamais utiliser les produits dégrippants et/ou 3 en 1 ou autres équivalents.

 

 

Plus besoin d’hésiter, si vous n’avez pas encore sauté le pas ! Toute l’équipe est à votre écoute pour la construction ou pour toutes autres questions concernant votre véranda.
Contactez-nous !

 

Retour aux actualités